Conclusion

La presse écrite est un moyen d’information qui a connu une importante évolution depuis son apparition. Elle est arrivée progressivement depuis l’invention de l’imprimerie au XVème siècle, pour ensuite prendre une place considérable sur le marché de l’information et dans la société du début du XXème siècle.

Mais l’arrivée des nouvelles technologies à partir du milieu du siècle s’est révélée plutôt funeste pour la presse. Mais avant même de perdre son audience, la presse a surtout rencontré de réelles difficultés à se financer. Finalement, la perte de lecteurs a continué à détériorer sa situation. Ces deux aspects significatifs de son déclin sont liés à internet. 
La diminution du budget de la presse relève de la migration des annonceurs publicitaires sur le Web. La difficulté à séduire et garder ses lecteurs provient aussi de l’attraction du Net, pour diverses raisons, comme son accessibilité gratuite et simple ou la diversité d’informations qu’on peut y trouver. 504 000 000  de résultats en 0,23 secondes si l’on tape le mot « presse » sur le moteur de recherche Google ! Ce nouveau média constitue en définitive une réelle révolution de l’information.
L’économie n'est pourtant pas seule responsable de son déclin. Bien que la crise économique n’encourage pas les populations à investir dans un quelconque abonnement ou achat de journaux, on a vu la presse y résister pendant le crack boursier de 1929. Alors certes la presse rencontre d’autres obstacles qui la font reculer, mais internet et les médias numériques en général constituent malgré tout la principale cause de sa chute.
La presse papier continue ainsi de régresser, mais sa mise à mort n’est pas prononcée, et l’espoir ne l’a pas encore quittée. Les opinions diffèrent, mais la presse écrite nous semble plus forte qu’elle ne le parait, et nous sommes d’avis qu’elle ne disparaitra pas.

Malgré la diversité d’informations que l’on peut trouver sur Internet, la fiabilité n’est pas toujours au rendez-vous. Et d’après nous, c’est le réel danger que nous courons avec le déclin de la presse écrite, car cette dernière constitue depuis plusieurs siècles une des sources d’informations les plus fiables et sûres. Si la presse disparait, quel sera l’avenir de l’information ? De quels moyens disposerons nous pour avoir de véritables informations ?

de-lavenir-de-la-presse-papier.jpg

Nous tenons à remercier les deux professeurs nous ayant accompagnées et conseillées tout au long de notre travail, ainsi que les documentalistes de notre lycée.